Le bureau de la CGSP wallonne

La CGSP, comme la FGTB, est acquise à la volonté de décentralisation manifestée dans le pays. Aussi, s’est-elle inscrite dans le courant de la régionalisation, considérant qu’un contre-pouvoir syndical démocratiquement organisé sur les plans régional et communautaire est indispensable.

C’est donc en 1988 que l’Interrégionale wallonne de la CGSP a vu le jour.

L’Interrégionale wallonne de la CGSP regroupe, sur base de la proportion de 50 % pour les secteurs et 50 % pour les régionales, l’ensemble des affiliés de la Région wallonne.

La répartition des mandats dans les différentes instances statutaires se fera sur cette base. Dans le respect des compétences sectorielles, l’IRW de la CGSP dispose d’une autonomie complète en ce qui concerne toutes les matières.

Cela signifie quant à ses missions que :

  • face au pouvoir régional, elle est le seul interlocuteur qualifié ;
  • en concertation avec les francophones de Bruxelles, elle constitue solidairement l’interlocuteur reconnu au niveau de la Communauté française ;
  • les représentants francophones de l’Interrégionale de Bruxelles sont invités à participer à toute délibération sur les problèmes à caractère communautaire ;
  • pour les problèmes nationaux, ses positions sont répercutées dans les instances fédérales par ses mandants.

L’IRW dispose de quatre organes statutaires :

  • Le Congrès interrégional
  • Le Comité interrégional
  • Le Bureau interrégional
  • Le Secrétariat interrégional

Le Bureau est chargé d’exécuter les décisions prises par le Congrès et les Comités interrégionaux.

Il désigne ses délégués dans les représentations extérieures.

Il débat de l’actualité sociale et politique et arrête, en vertu de nos résolutions de Congrès, les positions qui seront défendues par l’Interrégionale.

Le Bureau peut organiser en son sein des groupes de travail sur des sujets pointus, tels que, par exemple, les enjeux européens.

Le Bureau de l’IRW/CGSP est composé :

  • du Secrétariat interrégional
  • de délégués représentant paritairement les secteurs et les régionales avec un maximum de 28 (14 pour les secteurs, 14 pour les régionales). Toutes les régionales et tous les secteurs sont représentés au minimum par un délégué. Une fois cette représentation assurée, les mandats disponibles sont dévolus aux secteurs et aux régionales comptant le plus grand nombre de membres. La même procédure est utilisée pour composer la délégation de l’Interrégionale wallonne siégeant au Bureau exécutif de la Centrale. En cas d’absence prolongée de l’effectif, son secteur ou sa régionale pourra désigner un suppléant.
  • de deux représentantes désignées par le Bureau des femmes de l’IRW/CGSP.
  • de deux représentant(e)s désigné(e)s par la Commission technique des pensionnés et prépensionnés de l’IRW/CGSP.

 

COMPOSITION DU BUREAU EXÉCUTIF WALLON

SECRÉTARIAT

  • Président : Daniel VERDEBOUT

  • Vice-présidents : Joël THONE et Etienne LIBERT
  • Secrétaire général : Patrick LEBRUN

  • Secrétaire général adjoint : Laurent PIRNAY
  • Président fédéral : Michel MEYER

 

SECTEURS

  • ACTIVITES CULTURELLES : non attribué
  • ADMI : Olivier NYSSEN & André GILLES

  • AMIo (Ministères) :  Roland VANSAINGELE et Michel JACOBS
  • CHEMINOTS : Michel ABDISSI 
  • ENSEIGNEMENT : Christiane CORNET & Joseph THONON

  • GAZELCO : Didier NICAISE
  • POSTE : Jacques LESPAGNARD & Michel LAURENT

  • TBM : Claudy VICKEVORST
  • TELECOM/AVIATION : Michel DENYS

 

RÉGIONALES

  • CENTRE : Fabien PROCUREUR
  • CHARLEROI : Philippe BARBION & Luc VANDERWEYDEN
  • HAINAUT OCCIDENTAL : Daniel VERDEBOUT
  • HUY : Philippe LIZIN
  • LIEGE : Joël THONE & Thierry MOERS
  • LUXEMBOURG : Olivier DULON
  • MONS : Philippe LECLERCQ & Jean-Marc DURIEUX
  • NAMUR :  Joëlle TYSSAEN & Johann LAMBERT
  • VERVIERS : Michel BORDIGNON
  • WELKENRAEDT : Eve-Marie NIESSEN

BUREAU WALLON DES FEMMES

  • Présidente : Renée NULENS
  • Vice-présidente : Christiane LESCAPET

COMMISSION TECHNIQUE DES PENSIONNES

  • Président : 
  • Vice-président : /